Tunisie : huit mosquées bientôt fermées

Les autorités tunisiennes annoncent la fermeture de 8 mosquées dans les prochains jours pour incitation à la violence



La police ouvert une enquête sur cette plage au sud de Tunis
La police ouvert une enquête sur cette plage au sud de Tunis

La décision intervient après l'attaque qui a fait 38 morts sur une plage de la capitale.


La majorité des victimes était des touristes étrangers.

L'organisation Etat Islamique a revendiqué ce coup perpétré par un homme qui se faisait passer pour un touriste.


La police enquête sur l'auteur de l'attaque à cette plage dans un hôtel près de Sousse.


Selon le secrétaire d'Etat aux affaires sécuritaires Rafik Chelly, "Il est Tunisien, originaire de la région de Kairouan" (l'une des villes saintes de l'islam, située dans le centre de la Tunisie, ndlr).


"C'est un étudiant", a déclaré le responsable à la radio Mosaïque FM. "Cette personne n'était pas connue (de nos services)", a-t-il ajouté.


Selon le premier ministre Habib Essid, certaines mosquées non contrôlées par le gouvernement, propage des messages visant à promouvoir le terrorisme.
 

"La Tunisie engage une guerre contre le terrorisme", selon le président Beji Caid Essebsi qui affirme qu’"elle ne concerne pas seulement la police et l’armée qui sont souvent touchées".
 

"Nous devons nous rappeler que tout le peuple tunisien est touché par ces actes", a-t-il affirmé.

Cette nouvelle attaque est survenue un peu plus de trois mois après l'attentat sanglant contre le musée du Bardo à Tunis revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI). 21 touristes et un policier tunisien avaient péri dans cette attaque menée le 18 mars.
 

Après cet attentat, le secteur stratégique du tourisme a enregistré en avril de très mauvais résultats, avec un recul sur un an de 25,7% du nombre de touristes et de 26,3% des recettes touristiques en devises.
BBC/Afrique



Samedi 27 Juin 2015 - 15:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter