Tunisie: manifestation à Sfax contre le limogeage d'un imam

Des centaines d'hommes et de femmes ont défilé dans les rues de la deuxième ville de Tunisie, Sfax. Ces fidèles protestent contre le limogeage de leur imam, accusé d'extrémisme. Lui, dénonce une «volonté politique de le faire taire» et défie d'ailleurs ses détracteurs de prouver qu'il adoptait un discours extrémiste. Une affaire qui intervient dans un contexte tendu alors que les autorités tentent de reprendre la main sur le champ religieux, en particulier depuis les attentats de Sousse en juin dernier.



Au cœur des tensions, Ridha Jaouadi, un jeune imam à la barbe finement taillé, controversé, accusé d'extrémisme par les autorités tunisiennes.

En septembre dernier, elles décident de le limoger pour son « extrémisme » mais aussi pour avoir mené - semble-t-il - des activités syndicales dans la mosquée Sidi Lakhmi, la plus importante de la ville de Sfax.

Ce prédicateur, membre d'un syndicat proche du parti islamiste Ennahda, a même été interpellé par la justice pour « collecte d'argent et gestion financière de la mosquée sans autorisation ».

Jeudi 29 octobre, dans un geste d'apaisement, la justice l'a finalement remis en liberté provisoire. Un geste jugé « insuffisant » par ses partisans, qui refusent que le pouvoir central à Tunis « impose ainsi son choix ». Ils dénoncent une injustice et exigent le retour de leur prédicateur.

Selon les autorités, ce limogeage n'est pas un cas isolé : depuis janvier dernier, une vingtaine d'imams - sur un total de 18 000 - ont déjà fait l'objet d'une telle révocation.
source:rfi.fr


Dior Niang

Samedi 31 Octobre 2015 - 08:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter