Tunisie : un vendeur à la sauvette a tenté de s'immoler

Un vendeur à la sauvette s'est brûlé en tentant de s'immoler par le feu près d'une des portes de la Médina à Tunis. Avant, le jeune homme a versé de l'essence sur une voiture de police et cinq agents ont été blessés. Le vendeur de rue et les agents ont été transportés à l'hôpital des grands brûlés. Cet acte de désespoir rappelle celui de Mohamed Bouazizi, lui aussi vendeur de rue, en 2010. L'un des évènements déclencheurs de la Révolution de jasmin qui a lancé le printemps arabe



Mohamed Al Bouazizi (d) le premier vendeur de légumes qui s'est immolé, ici à l'hopital Ben Arous près de Tunis, le 28 décembre 2010. Présidence tunisienne /AFP
Mohamed Al Bouazizi (d) le premier vendeur de légumes qui s'est immolé, ici à l'hopital Ben Arous près de Tunis, le 28 décembre 2010. Présidence tunisienne /AFP

Des témoins et des curieux sont écartés de la place Bab Jazira par des policiers, après une descente des forces de l'ordre qui s'est retournée contre les agents hier dans ce quartier populaire.


Mouad Karoui, chef du district de police de la médina, déclare : « plusieurs vendeurs de rue se sont acharnés sur la voiture de police. Quelqu’un a ramené un bidon de dix litres d’essence qu’il a versées sur la voiture. Les vendeurs ont bloqué la porte et mis le feu au véhicule. A l’intérieur de la voiture, il y avait des agents qu’ils ont essayé de brûler vifs. Un de ces vendeurs de rue, qui a versé l’essence, s’est immolé lui-même ».


Une version confirmée par un témoin sur place. Les forces de l'ordre ont procédé à plusieurs arrestations et évacué des dizaines de cartons d'un immeuble. A l'intérieur, entre des assiettes et des matelas, des appartements remplis de produits de contrebande : « des parfums, des feux d’artifice, du tabac... ».


Depuis la révolution, le nombre de vendeurs ambulants  s'est accru. Les courses-poursuites avec la police se multiplient. Mais pour de nombreux Tunisiens sans emploi, la vente à la sauvette reste une importante source de revenus.


Rfi.fr

Dimanche 29 Septembre 2013 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter