Turquie: des scènes de désolation après les opérations de l'armée

Après l'explosion d'un véhicule militaire blindé qui a fait huit morts, hier, mercredi 19 août, les bombardements aériens se poursuivent dans le sud-est de la Turquie contre les positions rebelles, parallèlement aux opérations de « nettoyage » dans un grand nombre de villes où la loi martiale est décrétée. Pas moins de treize provinces sont concernées par ces mesures, qui sont instaurées pour plusieurs mois parfois. D'autres ont été levées depuis hier, laissant découvrir un spectacle de désolation.



Les premiers journalistes arrivés sur place, le mercredi 19 août, ont pu constater l’état des villes qui, depuis 48 h ou 72 h, étaient prises dans le tourbillon d’opérations anti-terroristes, ou anti-guérilla, massives et particulièrement destructrices. Plus encore que Varto, relativement épargnée, les villes de Silvan, Lice, Semdinli ou Silopi, sont devenues des villes fantômes où les dégâts sont considérables.

Tirs de roquettes

Certaines de ces cités ont en effet été visées par des tirs de roquettes et des obus de canon, alors que leurs occupants y étaient encore, pour avoir ignoré les appels à évacuer. D’innombrables bâtiments sont éventrés, d’autres ont été incendiés, des véhicules nombreux sont brûlés ou écrasés, les réseaux de distribution de téléphone, d’électricité ou d’eau ont été rendus inopérants. Souvent, les habitants ont dû choisir l’exode une fois que les mesures de couvre-feu et d’interdiction de sortir ont été levées, en raison de l’importance de ces dégâts.

Punir les populations ?

C’est vraiment à se demander si la lutte contre la rébellion, qui décrète chaque jour de nouvelles zones libérées, doit passer par de telles destructions, ou s’il n’y aurait pas aussi derrière ces opérations une volonté de punir les populations locales. Et il faut également et surtout se demander si des élections, comme elles sont prévues dans environ deux mois, sont possibles dans de telles conditions, dans cette région.

 
  • Turquie

rfi.fr

Jeudi 20 Août 2015 - 09:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter