Typhon Haiyan: les Philippines presque coupées du monde

Aux Philippines, des milliers de soldats ont été dépêchés tôt ce matin dans les zones sinistrées par le puissant typhon Haiyan, présenté comme le cyclone le plus violent de l'année. Il s'est abattu vendredi sur l’archipel. Les autorités avaient anticipé la violence des éléments et évacué plus de 125 000 personnes mais on compte déjà de nombreuses victimes.



Les autorités philippines parlent d'au moins 100 morts, un bilan provisoire qui risque bien de s'alourdir car les zones les plus touchées sont, pour certaines d'entre elles, inaccessibles aux équipes de secours. C'est dans le centre des Philippines que les dégâts sont les plus importants et notamment dans la ville portuaire de Tacloban qui compte 200 000 habitants. Cette ville se situait sur la trajectoire du typhon alors qu'il était au maximum de sa puissance.

Les témoins racontent que toutes les maisons ou presque auraient été détruites par le cyclone, littéralement soufflées par des vents qui ont dépassé en pointe les 315 km/h. Dans d'autres villages alentours, ce sont des vagues de 5 à 6 m et des pluies torrentielles qui ont fait des victimes. D'autres régions sont également injoignables comme le port de Guiuan qui compte quelque 40 000 habitants.
 

Haiyan, le cyclone le plus violent de l'année
 

Les images relayées par les télévisions locales montrent ainsi des dizaines de corps alignés le long de routes. Il semble à présent que le typhon ait un peu perdu de sa vigueur mais le répit pourrait être de courte durée car Haiyan pourrait gagner en force en traversant la mer de Chine. Il est à présent attendu sur les côtes du Vietnam où 100 000 personnes ont déjà reçu l'ordre d'évacuer leurs habitations.

Source Rfi.fr



Samedi 9 Novembre 2013 - 10:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter