UBA soupçonnée sur le financement du putsch raté en Turquie

United Bank for Africa (Uba) est soupçonnée sur les fonds qui ont financé le coup d’Etat avorté en Turquie. La Banque dément naturellement mais le gouvernement turc y croit fermement. Deux milliards de dollars sont mis en cause.



Un journal turc a affirmé que les fonds qui ont financé le coup d’Etat avorté en Turquie auraient transité, sur plusieurs versements, à Uba. Selon « Libération », des sources autorisées ont confirmé que le gouvernement va officialiser l’accusation selon laquelle le présumé financier du coup d’Etat, le général à la retraite Campbell basé aux États-Unis, aurait effectué plusieurs versements dans les livres de Uba pour faire parvenir des montants conséquents aux exécutants du putsch déjoué. Le Gouvernement turc pense que 2 milliards de Dollars (1 176,9 milliards Cfa) ont transité à Uba sur une période de six mois.
 
Le patron de la banque, Tony Elumelu, est monté au créneau pour apporter un démenti, ainsi que le présumé financier du putsch qui a qualifié de «ridicules» les accusations portées sur sa personne. A noter que depuis le putsch avorté, la Turquie multiple les arrestations et détentions arbitraires. Ce que la communauté internationale a condamné sans pour autant réussir à ramener à la raison le gouvernement de Erdogan.


Jeudi 4 Août 2016 - 08:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter