UCAD - Pneus brûlés et jets de pierres: le calvaire des automobilistes



Quand les étudiants sont en colère, ce sont les automobilistes qui trinquent en premier. Ceux qui étaient ce mardi vers les coups de 18 – 19 heures près de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), ne diront pas le contraire. Il faut dire qu’ils n’oublieront pas de sitôt leur périple. Déversant leur colère, les étudiants n’ont pas manqué de brûler des pneus sur la Corniche, sans oublier les blocs de pierre et les branches jetés ça et là. Une situation qui a créé un embouteillage monstre, obligeant certains conducteurs à rebrousser chemin. Ne pouvant plus attendre, certains ont en effet préféré monter sur la chaussée et prendre le sens inverse avec leur voiture.  

Les plus patients attendront une bonne vingtaine de minutes avant que la situation ne se décante mais les véhicules ont à peine commencé à circuler qu’une autre file se forme. En effet, des voitures en provenance de l’Avenue Cheikh Anta Diop de Dakar, affluent sur la Corniche. A en croire un taximan, la situation est bien pire là-bas. «ça chauffe... Les étudiants cassent tout sur leurs passages », scande-t-il. Il s'agissait selon lui de conduire le plus vite possible pour éviter la casse. A coups de klaxon, chaque conducteur tente de trouver la voie de sortie. Ce qui n'était pas évident. 


Mardi 15 Mars 2016 - 22:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter