UCAD : l'autre fléau qui risque d'aggraver la situation, le départ à la retraite d'enseignants et chercheurs de rang magistral

La retraite frappe fort dans le rang des professeurs titulaires et directeurs de recherche. Le départ massif de ces enseignants de rang magistral inquiète Action Humaine pour le développement Intégré au Sénégal (AHDIS) qui propose le statut de Professeur émérite, communément appelé « Emeritus », pour les retenir.



UCAD : l'autre fléau qui risque d'aggraver la situation, le départ à la retraite d'enseignants et chercheurs de rang magistral
L'Action Humaine pour le développement Intégré au Sénégal (AHDIS) invite l'Etat et la communauté universitaire à entamer le processus de création du statut de professeur émérite. Cela fait suite au départ à la retraite des 38 professeurs et chercheurs de rang magistral enregistré entre 2012 et 2014 à l'Université Cheikh Anta DIOP de Dakar (Ucad).

L'AHDIS tient à attirer l'attention du gouvernement, de la communauté universitaire, du secteur privé, des partenaires techniques et financiers sur cette situation qui devient de plus en plus préoccupante. Il préconise comme l'adoption par le Sénégal d'un statut de professeur émérite communément appelé « émeritus » pour le rang magistral.

Le président du Conseil d'Ahdis, Amacodou Diouf, dans les colonnes du journal « L'As », faire savoir que « quinze professeurs ont été admis à faire valoir leurs droits en 2012, huit en 2013 et 15 parmi les 17 indiqués pour cette année, soit 43 % de l'effectif sur le départ dont 15 depuis le 1er de ce mois ».

Le tableau des enseignants et chercheurs de rang magistral admissible à la retraite, arbore également le départ de 16 autres pour l'année prochaine soit 39 % du total des partants dont 12 dès le 1er août prochain. Ainsi, beaucoup d'enseignements magistraux sont assumés par des Maîtres-assistants. Or, les textes universitaires indiquent que le Professeur titulaire, à défaut d'un Maître de conférences, est responsable des cours magistraux. Ce qui peut poser des problèmes de reconnaissance de diplômes acquis à l'UCAD au niveau de la Commission d'équivalence et de reconnaissance des diplômes du Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES).


Mardi 26 Août 2014 - 14:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter