UN TRIO DE DELINQUANTS FINANCIERS AUX COMMANDES DE L’ETAT, (FPDR France)



UN TRIO DE DELINQUANTS FINANCIERS AUX COMMANDES DE L’ETAT, (FPDR France)
La liste interminable des scandales financiers qui secouent le magistère de Macky Sall a atteint un niveau insoupçonné, plaçant la trajectoire du Sénégal dans une pente extrêmement dangereuse qui précipite le pays dans le naufrage le plus complet.

De l’indemnisation à coups de centaines de millions de CFA de Moustapha Cissé Lô et du Ministre Conseiller M’Baye N’Diaye en violation totale de la loi, aux dizaines de milliards de F CFA volatilisés dans les caisses de l’Etat dans l’affaire des visas de BICTOGO, en passant par les 50 milliards de F CFA dilapidés avec la confection des pseudo cartes nationales d’identité biométriques, Macky Sall conduit inexorablement le pays dans une banqueroute financière synonyme de faillite.

Champion toutes catégories de la mal gouvernance, le régime de Macky Sall se singularise par la signature de contrats nébuleux, le pillage systématique des ressources, la corruption à ciel ouvert, le népotisme et la prévarication. Aucun secteur vital de la vie économique nationale n’est épargné.
Pour le FPDR France, la nomination d’Aly Ngouille N’Diaye au Ministère de l’Intérieur et d’Aliou Sall à la Caisse des dépôts et consignations a fini de consacrer le plus grand trio de délinquants financiers aux commandes de l’Etat.  Le FPDR France porte à la connaissance de l’opinion publique que dans l’affaire Petrotim, 3 hommes sont partie prenante du deal du siècle réalisé au détriment des intérêts du Sénégal : Macky Sall en donneur d’ordre, Aly N’Gouille N’Diaye en négociateur et Aliou Sall en  courtier chargé de récupérer les dividendes pour la dynastie Faye Sall. Mouillé jusqu’au cou par le rapport d’enquête 94/2012 d’octobre 2012 de l’Inspection Générale d’Etat, qui précise que Petro Tim ne remplissait aucune des conditions pour obtenir un permis de recherche et d’exploration des hydrocarbures au Sénégal, Aly Ngouille N’Diaye a décidé d’unir son sombre destin à celui des « Sall affaires » pour tenter d’échapper à la foudre judicaire qui attend Macky Sall et ses acolytes, après l’inévitable débâcle de 2019.

Le FPDR France condamne avec vigueur la nomination d’Aly N’Gouille N’Diaye et d’Aliou Sall aux postes stratégiques du Ministère de l’Intérieur et de la Caisse des dépôts et consignations, nominations qui visent à préparer le hold up électoral du siècle (Aliou N’Gouille N’Diaye pour la partie fraude et Aliou Sall pour la partie financement illicite de l’APR). Le FPDR France exige l’ouverture d’une enquête judiciaire à leur encontre, pour « crimes financiers contre le Sénégal et collusion avec une entreprise étrangère », ainsi que leur traduction en justice dans les plus brefs délais. 

Le FPDR France demande que Macky Sall soit traduit en justice dés cessation de sa fonction qui lui accorde une immunité temporaire,  pour manquements graves aux obligations liées à sa charge, et sa complicité dans le pillage du pays.

Le FPDR France demande la création d’un front uni de l’opposition, et l’ouverture d’une large discussion au niveau de tous les segments de l’opposition, pour la désignation d’un candidat unique de l’opposition, dans la perspective des élections présidentielles de 2019. Pour les échéances de 2019, l’opposition doit se concentrer sur un seul objectif : le départ du Président sans cap, ni vision : Macky Sall, l’homme qui dit ce qu’il ne fait jamais, et dont la parole ne vaut plus un Radi de glace.

M. Sidy Fall                                    
Coordonnateur du FPDR France
E-mail : msufrance@hotmail.fr


Mercredi 13 Septembre 2017 - 20:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter