Ukraine : les combats ont fait 74 morts ces trois derniers jours dans la région de Donetsk

Dans l'autre bastion séparatiste, Louhansk, 22 civils ont été tués jeudi.



Les combats sont de plus en plus féroces dans l'est de l'Ukraine. Alors que l'armée ukrainienne intensifie son opération contre les bastions des séparatistes pro-russes, 74 personnes ont été tuées ces trois derniers jours dans la région de Donetsk, selon le bilan communiqué jeudi 14 août par l’administration.
Dans la ville même, d'intenses tirs à l'arme lourde ont touché, jeudi, plusieurs bâtiments, dont le siège du parquet, occupé par les insurgés, et une université, provoquant la mort d'au moins deux personnes. Dans la nuit, des tirs avaient déjà provoqué un mort et 11 blessés parmi les civils.


Plus de 2 000 morts depuis le début des hostilités
A Louhansk, l'autre place forte des pro-Russes, 22 civils ont été tués jeudi. Des obus ont touché un bus, un magasin et plusieurs immeubles d'habitation. Neuf soldats ukrainiens ont été tués dans la ville en 24 heures. Le nombre de victimes dans l'est de l'Ukraine a doublé en quinze jours, atteignant désormais 2 086 morts, selon l'ONU.


Louhansk est en proie à de violents combats à l'arme lourde depuis plusieurs semaines. Les autorités locales ont multiplié les appels au secours face à une situation "critique" alors qu'eau, électricité, communications et approvisionnement sont coupés et les accès de la ville fermés. C'est vers cette ville que se dirige le convoi humanitaire russe qui suscite la polémique.
FranceTV Info
 

Pape Moussa BA (stagiaire)

Jeudi 14 Août 2014 - 17:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter