Un Boeing d'Air France évite de justesse le crash sur le mont Cameroun

Le crash d'un avion d'Air France a été évité de justesse au Cameroun, au début du mois de mai. C'est une alarme d'urgence qui a incité les pilotes à redresser l'appareil. Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête.



Un Boeing d'Air France évite de justesse le crash sur le mont Cameroun
Un Boeing 777 d'Air France a bien failli heurter le mont Cameroun, le 2 mai dernier. L'appareil, avec 37 personnes à bord, effectuait un vol reliant Malabo, la capitale de Guinée équatoriale, à Douala au Cameroun. L'avion s'était écarté de la route prévue "pour éviter les orages" quand une alarme s'est déclenchée. L'avion risquait d'entrer en collision avec la montagne haute de plus de 4040 mètres d'altitude quand les pilotes ont effectué des manoeuvres d'urgence.

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses a annoncé mardi avoir ouvert une enquête. Pour sa part, Air France a confirmé que cet incident faisait aussi l'objet d'une enquête interne. "Une route d'évitement d'orage a rapproché l'avion du relief du Mont Cameroun", a précisé la compagnie aérienne dans un communiqué. Lorsque l'appareil s'est approché du mont Cameroun, une alarme s'est déclenchée dans le cockpit "à laquelle les pilotes ont répondu immédiatement en exécutant la manœuvre appropriée", a précisé Air France.

Le vol AF953 d'Air France s'est ensuite poursuivi normalement.

Avec AFP


Mercredi 27 Mai 2015 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter