Un an de pluie s'abat sur le sud du Maroc en 48h

Au Maroc, des pluies torrentielles continuent à s’abattre sur le sud du pays. Le pays a déjà été frappé par des inondations meurtrières le week-end dernier. La région d’Agadir est à son tour touchée par des intempéries exceptionnelles. Aucune victime n’est pour l’heure à déplorer.



En l’espace de 48 heures, l’équivalent d’un an de pluie s’est abattu sur le grand Sud du pays. De Marrakech à Agadir, le débordement des Oueds, les rivières, a occasionné la fermeture de plusieurs routes nationales et l’évacuation de centaines d’habitants.

Déjà en alerte depuis la semaine dernière où les crues ont provoqué la mort de 36 personnes, les autorités multiplient les appels à la prudence. Les opérations de sauvetage visent principalement les automobilistes qui, bravant le danger, tentent de traverser coûte que coûte les routes inondées. Les autorités tentent d’accélérer comme elles peuvent la réouverture du réseau routier déjà largement éprouvé par les intempéries du week-end dernier.

Mais les dégâts sont d’ores et déjà considérables. Plusieurs ponts se sont effondrés, et des villages sont toujours privés d’approvisionnement. Le secteur touristique a également été touché par les pluies, une soixantaine d’étrangers ont été évacués par avion depuis Ouarzazate. La ville de Guelmin, située au sud d’Agadir, a elle été déclarée « zone sinistrée ». Dans cette seule région, 24 personnes ont perdu la vie, emportées par les eaux le week-end dernier.


Rfi.fr

Lundi 1 Décembre 2014 - 00:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter