Un attentat fait 20 morts au Nigeria

Un double attentat a frappé la ville de Maiduguri lundi en milieu d'après-midi sur un marché à une heure de haute fréquentation. Le bilan varie selon les sources : des témoins évoquent dix morts d'autres vingt, les autorités ne communiquent pas de chiffres. La capitale de l'Etat de Borno est régulièrement ciblée depuis la prise de fonction du président Muhammadu Buhari.



Le double attentat-suicide a fauché des civils sur Baga Road, une grande artère de Maiduguri déjà visée par un attentat à la bombe devant un garage militaire au début du mois. Cette fois-ci, c’est le marché aux poissons non loin d’une station de bus qui a été visé.

Il s’agit de sites régulièrement ciblés par les kamikazes de Boko Haram. Ils entrent en action le plus souvent aux heures de pointe comme cela a été le cas lundi après-midi. Le recours au double attentat, avec des explosions à quelques minutes d’intervalles pour provoquer le maximum de pertes humaines alors que la foule afflue pour secourir et évacuer les blessés est aussi un mode opératoire prisé par les insurgés islamistes.

Ces derniers multiplient les attaques dans la capitale de l’Etat de Borno  depuis la prestation de serment du président Muhamadu Buhari  le 30 mai, date à laquelle il avait annoncé sa volonté de transférer d’Abuja à Maiduguri le centre de commandement des unités mobilisées dans la lutte  contre Boko Haram. Ce transfert est effectif depuis quinze jours.

Boko Haram a essuyé de nombreux revers depuis le mois de janvier et vu diminuer l’étendue du territoire sous son emprise. Mais les insurgés ont tenté plusieurs incursions dans la capitale du Borno. Des incursions couplées d’attaques de type asymétrique difficiles à prévenir et à contrer.


Rfi.fr

Mardi 23 Juin 2015 - 06:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter