Un avion d'Air India s'est écrasé avec plus de 160 personnes à bord

Un Boeing en provenance de Dubaï s'est écrasé lors de son atterrissage à Mangalore, dans le sud de l'Inde, avec à son bord 160 passagers et 6 membres d'équipage. La compagnie aérienne Air India indique que 8 personnes ont survécu au drame.



Un avion d'Air India s'est écrasé avec plus de 160 personnes à bord
Un avion de la compagnie Air India en provenance de Dubaï s'est écrasé samedi à l'atterrissage à Mangalore, dans le sud de l'Inde, tuant la plupart des 166 personnes à bord, dans l'accident aérien le plus important en près de 10 ans en Inde, ont annoncé les autorités.

Selon le dernier bilan, 159 personnes sont mortes.

L'appareil, un Boeing 737 d'Air India Express, une filiale de la compagnie publique Air India, qui transportait 160 passagers et 6 membres d'équipage, s'est écrasé à environ 06H30 samedi matin (01H00 GMT) après avoir fait une sortie de piste pour une raison indéterminée, selon le chef adjoint de la police de Mangalore, R. Ramesh.

Selon des témoins, l'appareil a raté la piste d'atterrissage, touchant le sol trop tard avant de faire un écart et de terminer sa course dans une zone de végétation dense. L'appareil s'est ensuite enflammé.

Le directeur des ressources humaines d'Air India a déclaré qu'au moins huit personnes avaient survécu à la catastrophe.

"Selon les informations à notre disposition, huit personnes ont été sauvées et transportées dans des hôpitaux de Mangalore pour être soignées", a déclaré Anup Shrivasta lors d'un point presse à Bombay.

Selon la police, un enfant de sept ans a ensuite succombé à ses blessures.

Selon la compagnie, parmi les 160 passagers figuraient 137 adultes, neuf enfants et quatre bébés. Leur nationalité n'était pas connue dans l'immédiat mais le pilote a été identifié comme étant un Britannique d'origine serbe, Z. Glusica, qui était employé par Air India depuis deux ans.

Des chaînes de télévision montraient des images de plusieurs survivants, dont une femme, l'air hagard, transportée sur un brancard, un homme grièvement brûlé sur un lit d'hôpital et un enfant recevant des soins médicaux.

Un survivant, Uner Farooq, interrogé par NDTV depuis son lit d'hôpital, a déclaré avoir entendu un bruit sourd au moment où l'avion touchait le sol.

"L'avion a ensuite dévié de sa route en allant droit dans les arbres et de la fumée s'est répandue dans la cabine. J'ai été pris dans des câbles mais j'ai réussi à sortir", a-t-il raconté. "Mes mains, mon visage et mes jambes sont brûlés", a-t-il ajouté, sa tête entourée d'un bandage.

NDTV diffusait des images de l'appareil avec la carlingue brisée. Une épaisse fumée s'échappait du fuselage et les secours tentaient d'éteindre le feu et d'atteindre l'avion pour transporter les corps des victimes.

L'aéroport de Mangalore est situé à environ 20 km de la ville, qui est distante d'environ 320 km de Bangalore, la capitale de l'Etat de Karnataka.

Le ministre de l'Intérieur du Karnataka, V.S. Acharya, a appelé la population locale à coopérer dans ce qu'il a appelé "ce moment de crise", demandant aux habitants de ne pas s'approcher du lieu de l'accident, en dépit d'une foule de curieux massés près des débris de l'appareil.

Le chef des autorités aéroportuaires indiennes, V.P. Agrawal, a déclaré que le pilote n'avait envoyé aucun appel de détresse suggérant un problème technique de l'appareil.

"La visibilité était de six kilomètres quand l'avion était en phase d'approche pour l'atterrissage, ce qui était plus que suffisant", a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Aviation civile était attendu sur les lieux de la catastrophe samedi dans la journée.

Le dernier accident d'avion en Inde remonte au 17 juillet 2000, lorsqu'un Boeing 737 de la compagnie indienne Alliance Air s'était écrasé sur un quartier résidentiel près de l'aéroport de Patna (est), faisant 61 morts.

Le pire accident de l'aviation en Inde s'était produit en 1996 lorsque deux avions, un appareil du Kazakhstan et un avion de ligne saoudien, étaient entrés en collision en plein vol près de New Delhi, faisant au total 349 morts.

Papa Mamadou Diéry Diallo

Samedi 22 Mai 2010 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter