Un avocat condamné à un an ferme avec mandat d'arrêt pour « escroquerie »



Un avocat condamné à un an ferme avec mandat d'arrêt pour « escroquerie »

Les sanctions continuent de tomber sur Me Ibrahima Mbodji. C'est pour avoir abuser de la confiance de ses clients en utilisant 65 millions les appartenant à des fins personnelles. Il y a un an, il s'était fait condamner par ses paires, le conseil de l'ordre des avocats, à une suspension de 3 ans dont 2 ans fermes.


Hier, il a été condamné de nouveau par la Chambre spéciale de la cour d'appel de Dakar qui se penchait sur le cas des avocats « indélicats ». Il a pris la condamnation d'un an ferme et d'un mandat d'arrêt qui lui est décerné.
En outre, l'avocat qui risque la radiation devra payer 85 millions de Francs en guise de dommages et intérêts à la partie civile. La juridiction spéciale a accompagné cette décision d'une exécution provisoire et d'une contrainte de corps au maximum.


L'affaire fait suite à la décision de Pape Daly Ndiaye de vendre un terrain et s'attache les services de Me Ibrahima Mbodji. Contre toute attente, l'avocat agit en solo au préjudice de son client. Il encaisse en octobre 2010, un chèque de 65 millions de Francs. Voyant que son client s'impatiente, il évoque la lenteur de la justice et les grèves de greffiers qui bloquent le dossier, selon l'AS Quotidien.



Mercredi 29 Janvier 2014 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter