Un centre de formation des métiers du bâtiment sera fonctionnel à Diamniadio dès 2011



Un centre de formation des métiers du bâtiment sera fonctionnel à Diamniadio dès 2011
Le Premier ministre Souleymane Ndéné NDIAYE, le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Moussa Sakho et Ambassadeur de France au Sénégal, M Christophe Ruffin procéderont lundi 7 juin 2010 à la pose de la première pierre du Centre Sectoriel de Formation professionnelle aux métiers du Bâtiment et des Travaux Publics à Diamniadio. C’est la substance d’un communiqué qui est parvenu à notre rédaction.

A en croire les Services de l’ambassade de France, la création de ce centre est l’une des réalisations du Programme de Renforcement de la Qualification des Ressources Humaines par la formation professionnelle financé par l’AFD à hauteur de 10 M EUR, soit 6,6 milliards de FCFA.

Ce programme contribue à l'amélioration de la compétitivité de l'économie sénégalaise et de ses entreprises, ainsi qu'à une meilleure insertion des adultes - et notamment des jeunes adultes - dans la vie active. Il s’inscrit dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle et technique qui vise à répondre aux besoins de qualification des personnels des entreprises et à faciliter l’employabilité des jeunes.

«Ce programme est conçu et géré dans le cadre d’un partenariat entre les secteurs Public et Privé. Il concerne trois centres sectoriels de formation professionnelle initiale et continue, pour des secteurs répondant à des enjeux prioritaires de compétitivité de l’économie sénégalaise : BTP, agro-alimentaire, secteur portuaire», lit-on dans le communiqué qui indique que le centre est implanté à Diamniadio sur une parcelle de 3 hectares octroyée par l’Etat sénégalais, qui en reste propriétaire.

Pour une bonne gestion de cette structure, la présidence du Conseil d’administration du centre est confiée à un représentant des professionnels du secteur Bâtiment Travaux Publics. L’association veillera à préserver l’autonomie financière du centre, dont une partie des recettes proviendra du paiement par les entreprises des prestations de formation continue. En effet, note-t-on «230 formations initiales et continues seront assurées dès 2011. Ce nombre augmentera progressivement 350 chaque année».



Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 4 Juin 2010 - 12:00




1.Posté par bassirou wade le 31/08/2012 17:40
une bonne formation des jeunes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter