Un chanteur camerounais menacé aux Etats-Unis

Le chanteur camerounais Lapiro de Mbanga se dit victime de harcèlement de la part des autorités camerounaises. Le chanteur, qui fut emprisonné durant trois ans entre fin 2008 et début 2011 à la suite des émeutes au Cameroun, vit actuellement en exil aux Etats-Unis, et continue de militer en faveur des droits de l'homme dans son pays. Selon lui, un procureur de Yaoundé menace de monter un dossier contre lui.



Lapiro de Mbanga.
Lapiro de Mbanga.
C'est un message pour le moins effrayant qu'a reçu Lapiro de Mbanga sur son téléphone portable. La menace est claire : « On monte un dossier contre toi, on viendra te chercher pour t'humilier encore ». Le chanteur a transmis ce message à RFI : « On viendra te chercher là-bas pour l’audience, le dossier est à mon niveau. Je suis en train de le monter avec Interpol. Comme tu ne veux pas rester tranquille là où tu es, on viendra te chercher, on va t’humilier encore. Bye bye ».
Lapiro de Mbanga ne prend pas cette menace à la légère. Selon lui, elle émane du procureur qui l'a envoyé en prison en 2008. Contacté par nos soins, le procureur Bifouna Ndongo affirme ne pas être l'auteur de cette menace. Il n'a pas souhaité répondre au chanteur.
Acharnement
Celui-ci se dit écœuré devant l'acharnement dont il fait toujours l'objet au Cameroun : « C’est beaucoup de lâcheté, qu’on se mette à sortir des trucs de ce genre, c’est quand même dégueulasse, minable. Ca montre qu’on est encore vraiment, comme les gens le disent souvent, dans une République bananière au Cameroun. Mais cela ne peut à aucun moment toucher à ma détermination ».
Lapiro de Mbanga a déjà porté plainte contre le procureur Ndongo pour soustraction de preuve lors de son procès en 2008.

Source : Rfi.fr

 

Dépéche

Mercredi 26 Juin 2013 - 14:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter