Un français tué à Saly, sa femme porte plainte à Paris



Maryline Fontanel veut savoir qui a tué Alain, son mari. «Nous voulons savoir qui a tué mon mari et pourquoi», exige cette dernière qui n’est pas du tout contente de l’enquête car indique-t-elle, «il y a des choses qui sont pour le moins troublantes».  Alain Fontanel a été tué sur la route de Ngaparou où il vivait avec sa famille, sa femme et leurs deux (2) filles. Retrouvé gisant dans son sang, le Français était «quasiment décapité » à quelques mètres de sa voiture. Pis, la sacoche contenant des documents relatifs à un procès qu'il venait de gagner, s'est volatilisée.

 
Les faits remontent dans la nuit du 3 au 4 septembre à Ngaparou, non loin de la station balnéaire de Saly. Spécialisé dans la commercialisation de vins, la victime avait une profonde blessure béante visiblement causée par un objet contondant, à la tête. Dans « ladepeche.fr », Maryline Fontanel veuve d’Alain et leurs filles Anne-Sophie et Laura, déplorent l'absence de véritable enquête. Une plainte a été déposée ce vendredi auprès du Parquet de Paris.


Mercredi 8 Octobre 2014 - 14:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter