Un fumeur a plus de risques de développer un diabète de type 2

Le diabète est en constante augmentation et il semblerait que le tabac y soit pour quelque chose. Ensemble, ils ont de graves impacts sur l’organisme. Chacun sait que fumer provoque des maladies cardio-vasculaires.



Un fumeur a plus de risques de développer un diabète de type 2
On ignore plus souvent que cela augmente aussi les risques de développer un diabète de type 2. Contrairement au diabète de type 1 (maladie auto-immune qui prive le corps de sa production d’insuline), le diabète de type 2 (caractérisé par un épuisement du pancréas dans sa production d’insuline) se développe généralement en raison d’un apport trop important de sucre et d’un manque d’activité physique.
 
- Un danger de plus pour les consommateurs de tabac
 
Le tabagisme favoriserait aussi la sédentarité (le souffle étant plus court) et un moins bon équilibre alimentaire (les papilles gustatives étant altérées par le tabac, l’apport de sauces riches en lipides est fréquent). Ces facteurs contribuent à augmenter la graisse abdominale du fumeur qui est elle-même liée au diabète de type 2.
 
- Une raison de plus pour arrêter ?
 
Il semblerait donc que, contrairement aux idées reçues, fumer ne prévienne pas toujours la prise de poids. Si l’arrêt du tabac peut entrainer une prise pondérale, celle-ci se stabilise en général après quelques mois. Passés 5 à 10 ans sans fumée, le risque de développer un diabète de type 2 redevient le même que celui d’un non-fumeur. Sans parler des bénéfices face aux maladies cardio-vasculaires.
 
 
 
 

Lenouvelliste.ch

Mercredi 23 Novembre 2016 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter