Un hivernage très meurtrier: au moins une trentaine de morts



Un hivernage très meurtrier: au moins une trentaine de morts
Des chiffres qui font froid dans le dos. Les 26 morts de 2012 sont déjà dépassés. Une trentaine de morts est enregistrée depuis le début de l’hivernage. C’est soit par électrocution, soit par noyade ou du fait de la foudre. La région de Matam bat tous les records avec ses 23 corps sans vie.
Le jeune de Rufisque mort dans les eaux de pluie, le paysan tué par la foudre dans la commune de Ndiaganiao sont venus allongés le décompte macabre de cet hivernage qui est parti pour battre le record puisque les 26 morts de 2012 sont déjà dépassés. Rien que dans la région de Matam, 23 morts sont notés. On se rappelle la triste fin de cet handicapé mort noyé dans les eaux parce qu’il ne pouvait pas sortir du véhicule coincé dans le bras du fleuve ou encore ses trois (3) filles de la même famille noyée à Orkadiéré le jour de la Korité.


Le Sud du pays, sert la Rfm, a été endeuillé avec trois (3) morts dans la région de Kolda dont une vieille dame emportée par l’effondrement de sa case. La région voisine de Sédhiou n’est pas aussi épargnée avec six (6) morts dont trois (3) personnes foudroyées. Dakar et ses environs ont eu leur lot de victimes avec sept (7) personnes dont la plupart ont été électrocutées. 


Mardi 25 Août 2015 - 12:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter