"Un ministre m'a réveillée à minuit et demi...", Nafi Ngom Keïta



Certains ministres ne veulent vraiment pas se soumettre à la déclaration de leur patrimoine. L'un d'eux a même appelé la présidente de l'Office Nationale de lutte contre la Corruption (OFNAC), tard dans la nuit: "minuit et demi", précise Nafi Ngom Keïta qui livre son calvaire. "C'est la loi qui dit comment l'OFNAC doit traiter ces déclarations de patrimoine. C'est une loi qui est extrêmement importante dans notre dispositif national d'intégrité...Ils y a des ministres qui acceptent l'application de la loi...Mais, il y a en qui ne veulent pas déclarer. Je ne peux pas les obliger mais le 31 décembre, je vais rendre compte au Chef de l'Etat et dans notre rapport public, nous rendrons compte de la situation des déclarations de patrimoine". 


Ce, à l'émission Grand Jury de la Rfm où l'inspectrice martèle: "Il y a certains qui veulent que je mette de côté la loi...Il y en a qui ne veulent pas du tout. Qu'est-ce qu'ils veulent ? Quand une loi est votée, nous sommes dans une République, on met de côté les questions culturelles, on l'applique...". Pire, dit-elle: "Ce qu'ils veulent c'est ceci: "je fais ma déclaration, ne me demandait pas de justification des biens que je déclare,...". Deuxièmement, qu'est-ce qu'ils disent: "je ne peux pas déclarer mes avoirs bancaires, je ne peux pas le faire". C'est vrai qu'il y a un ministre qui m'a réveillée à minuit et demi pour me dire qu'il ne veut pas déclarer son patrimoine". 


Lundi 29 Décembre 2014 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter