Un mouvement dénonce "la diabolisation du MFDC par le pouvoir en place"

Il s'agit du cercle des intellectuels et universitaires du MFDC. Les auteurs de son communiqué en date de ce mardi et depuis l'Europe, rélèvent," une série de montages politico médiatiques à l'encontre du MFDC" et qui "constitue depuis une semaine la dernière arme de combat de la part du Sénégal".
 



Un mouvement dénonce "la diabolisation du MFDC par le pouvoir en place"
Ils parlent de "rumeur faisant état de la présence de César Atout Badiate et de Salif Sadio à Dakar, en vue de rencontrer en catimini le Président Sénégalais Macky Sall, y compris en fabriquant leur sosies. L'alerte à la bombe dans le quartier abritant l'ambassade des USA à Dakar, au moment où les sosies de Salif et de César seraient à Dakar.
Et pour couronner la série de montages, les autorités militaires sénégalaises affirment que des munitions trouvées sur les ruines des batailles au front du Nord Mali viendraient de la Casamance, du MFDC, qui les auraient arrachées à l'ennemi Jambar".

"Cette campagne d'intoxication vise à diaboliser le MFDC aux yeux de la communauté internationale, au moment où notre respectabilité se renforce de plus en plus, avec la libération des prisonniers de guerre", argumentent les auteurs de ce communiqué. Avant d'ajouter qu'" elle vise également à présenter dans les médias et dans l'opinion publique le MFDC, comme un mouvement criminel ou théologique qu'il faut classer parmi les mouvements terroristes".

Le cercle des intellectuels et universitaires du MFDC "dénonce ces procédés médiatico politiques du Sénégal et souligne que le MFDC est un mouvement nationaliste qui se bat non pas pour un ordre théologique en Casamance, mais pour un ordre républicain, démocratique et laïc".

Pour ce cercle,"les amalgames de mauvais goût entre le MFDC et les salafistes du Nord Mali que le Sénégal fait pour affecter notre image, traduisent un affolement et une nervosité face à notre rejet de ce qui apparaît depuis quelques mois comme une mascarade de processus de paix".

"Le vrai processus de paix en Casamance ne sera engagé que sous les auspices des Nations Unies, sous le signe d'un MFDC réunifié et respectable", conclut le communiqué du cercle des intellectuels et universitaires du MFDC.


Mercredi 27 Février 2013 - 17:27




1.Posté par casamançais le 28/03/2013 13:35
la verité ne sortiras jamais de la gueul de ces fis de pute
independance is my wives

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter