Un nouveau pas vers la paix en Casamance : César Atoute Badiate répond à l’appel du président Sall




C’est ce qu’on appelle une accélération de la cadence, tant chère au président Sall et son premier ministre, Aminata Touré. 48 heures à peine, après le déplacement du chef de l’Etat à Ziguinchor, visite au cours de laquelle dès le premier jour lundi, Macky Sall avait lancé un appel à la paix des braves aux maquisards du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance,  les choses semblent s’accélérer du côté du maquis. En effet, les hommes de César Atoute Badiate et Cie qui étaient jusque là réticents pour la construction des routes secondaires rattachées à la Route Nationale (RN) n°6 que construit le Millenium Challenge Account (MCA), sont revenus à de meilleurs sentiments. Cela fait suite à la rencontre que le chef rebelle de Kasserole, César Atoute Badiate a eu aux lendemains de l’appel à la paix du président avec les chefs des différentes bases dans la région de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda.


Il résulte de cette rencontre, la volonté des combattants à accepter la construction de ces routes secondaires. Décision qui a été facilitée par la forte sensibilisation du coordonnateur du comité de réflexion sur la paix en Casamance, Robert Sagna a faite au niveau de ces combattants. Le même ancien ministre et maire de Ziguinchor que le président avait chargé de porter son message de paix aux rebelles. Il s’y ajoute selon le correspondant de la Rfm, que le chef de village de l’axe sud et les président de communautés rurales de cette zone ont tenu eux-aussi à rencontrer César Atoute Badiate dans les prochains jours pour discuter de la question.


Mieux, le responsable américain de la construction de la RN6 doit aussi rencontrer le chef rebelle. Ce, dans les prochaines heures pour encore le sensibiliser davantage sur les conséquences de son éventuel refus de construire ces routes très importantes pour les populations. 


Vendredi 21 Mars 2014 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter