Un opposant tué au Burundi

Le porte-parole de l'Union pour la paix et la démocratie (UPD), Patrice Gahungu, un parti de l’opposition, a été tué lundi soir alors qu’il rentrait chez lui.



Selon la correspondante de la BBC, la police a aussi retrouvé deux corps sans vie au nord de Bujumbura.

Mais les témoins sur place parlent de quatre corps.

Le président de ce parti, Zedi Feruzi, un des principaux leaders de la contestation contre le 3e mandat du président burundais, avait été tué par balles avec son garde du corps le 23 mai à Bujumbura.

Le général Godefroid Bizimana, directeur adjoint de la police, a annoncé qu’une enquête a été ouverte.

"Une enquête a été ouverte pour retrouver les assassins du porte-parole de l'UPD", a-t-il déclaré, expliquant que ce crime avait été commis en l'absence de témoins.


BBC Afrique

Mardi 8 Septembre 2015 - 11:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter