Un policier, accusé d’avoir tué un manifestant, arrêté à Conakry (officiel)



Un policier, accusé d’avoir tué un manifestant, arrêté à Conakry (officiel)
Le gouvernement guinéen suite à la manifestation de l’opposition, ce 16 août, a annoncé ‘‘une personne décédée par balle au quartier Kaporo, douze personnes blessées et six personnes interpellées et arrêtées par les services de sécurité’’. 

Sur le cas de la ‘‘personne décédée par balle’’, on en sait un peu plus par Me Abdoul Kabélé Camara, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile qui a précisé qu’un ‘‘un trouble à l’ordre public s’est produit aux alentours du Rond-Point de Bambéto entraînant l’intervention de la 2ème section de CMIS de Bambéto. Au cours de cette intervention, deux cas de blessures graves par balles dont un mortel ont été enregistrés’’.

Le ministre ajoute qu’ informée de ‘‘cette regrettable situation, la direction générale de la Police nationale par ma voix et sur mes instructions a procédé immédiatement à la recherche, à l’identification et à l’interpellation du présumé auteur répondant au nom de Kaly Diallo, capitaine de Police, chef de la section de la CMIS n°2 de Bambéto. Il a été mis immédiatement à la disposition de la Direction Centrale de la Police Judicaire. Le Procureur Général en a été informé’’.

guinee7.com

Jeudi 18 Août 2016 - 12:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter