Un professeur kenyan contre la radicalisation

Ayub Muhamud enseigne dans une école répertoriée comme un terrain d’enrôlement pour les militants islamistes.



Il a dit qu’il était excité et touché par cette nomination de la Varkey Foundation, une organisation qui cherche à améliorer l’éducation d’enfants défavorisés.

Mohamud enseigne le commerce et les études islamiques à Eastleigh dans la banlieue de Nairobi, une zone à majorité somalienne.

Ces cinq dernières années, il a discuté de la dé-radicalisation dans ses classes d’éducation religieuse.

Il considère que les professeurs peuvent contribuer aux efforts mondiaux de lutte contre le terrorisme.

Ayub Mohamud a également déclaré que si les professeurs transmettaient aux élèves les moyens de développer leur pensée critique et de l’assurance, ils seraient capables de rejeter les exigences extrémistes.

Le Kenya a été la cible de plusieurs attaques terroristes ces dernières années.

En avril dernier, au moins 148 personnes sont mortes lorsque le groupe al-Shabab a pris d’assaut une université kenyane près de la frontière somalienne.

C’est ce même groupe qui a perpétré un siège de 4 jours au centre commercial de Westgate dans la capitale Nairobi en 2013.

L’attaque avait fait 67 victimes.


Source: BBC Afrique 



Jeudi 18 Février 2016 - 06:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter