Un témoin raconte l'horreur : "J'ai voulu sauver la fille, mais mon frère souffrait à côté"

L'Observateur est revenu sur l'horreur de samedi après-midi, avec un témoin qui a vu, de ses propres yeux, l'une des victimes passer à trépas après avoir appelé vainement à l'aide.



Un témoin raconte l'horreur : "J'ai voulu sauver la fille, mais mon frère souffrait à côté"
Un spectacle apocalyptique. Samedi, face à la tribune découverte, 8 corps sans vie sont allongés sur la gazon du stade Demba Diop, couverts d'un drapeau rouge et blanc de l'Union sportive de Ouakam. C'est le cataclysme. Un homme explose en sanglot après avoir reconnu une des victimes : "mon frère est mort..." 
Pendant plus de deux heures, les cris de désespoir envahissent l'enceinte du stade. sauvé in extremis, un garçon raconte avoir sauvé son frère qui était à côté de la seule fille qui figure parmi les victimes. "Quand le mur est tombé, j'ai vu la fille qui appelait à l'aide et j'ai voulu la sauver, mais il y avait mon frère à côté et j'ai décidé de l'extirper, avant de revenir vers elle", raconte désespérément ce supporter mbourois dans les colonnes du journal.
 

AYOBA FAYE

Lundi 17 Juillet 2017 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter