« Une baisse du prix du transport n’est pas à l’ordre du jour » Djibril Ndiaye président AFTU



« Une baisse du prix du transport n’est pas à l’ordre du  jour » Djibril Ndiaye président AFTU
Le président de l’Association pour le financement du transport urbain (AFTU) écarte pour le moment toute idée de baisse des prix du transport car à l’en croire, le montant des prix du carburant revu à la baisse n’est pas assez conséquent pour entrainer une baisse du prix du transport. N’empêche le président de AFTU n’exclut pas l’éventualité d’une réduction du prix du transport. Officiel depuis hier 18 heures avec des réductions de 50 fcfa sur le gazole et 40 fcfa sur le prix du super, la baisse des prix du carburant risque de ne produire aucun impact sur le prix du transport.
 
Djibril Ndiaye salue toute de même la mesure mais reconnait que les nouveaux tarifs à la pompe ne sont suffisants pour impacter sur le prix du transport. « Ce que nous souhaitions, c’est que cette baisse soit plus importante pour qu’on puisse nous aussi baisser les prix du transport pour que les populations la sentent dans leur poche. Mais je ne crois pas qu’il y ait eu une baisse important pour qu’il y ait baisse des prix du transport », précise Djibril Ndiaye selon ligne directe.
 
Selon le président d’AFTU, si la baisse avait atteint ou dépassé 100 F, on pourrait avoir une réduction de l’ordre de 100 francs sur les tickets du transport. Ce qui n’est pas le cas. Très catégorique concernant le prix du transport Djibril Ndiaye précise toute même que leur association va se réunir pour se pencher sur la démarche à adopter pour voir s’il y’aura une baisse ou pas du prix du transport et n’écarte pas la possibilité d’une baisse du prix du transport. 

Khadim FALL

Dimanche 17 Janvier 2016 - 10:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter