‘’Une candidature plurielle du Fpdr est un non sens’’ selon Moussa Diaw Enseignant à l’Ugb

L’option d’une candidature plurielle agitée depuis un temps au sein du Front patriotique pour la défense de la République ne fera que disperser les forces des différentes composantes de l’opposition. De l’avis de Moussa enseignant- chercheur en sciences politiques à l’université Gaston Berger cette idée qui est avancée peut produire l’effet contraire recherché à savoir faire le poids devant Macky Sall.



‘’Une candidature plurielle du Fpdr est un non sens’’  selon Moussa Diaw Enseignant à l’Ugb
Agitée depuis un certain temps au sein de la coalition de l’opposition réunie autour du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), l’idée d’une candidature plurielle est de plus en plus avancée par   les partis de l’opposition.  Et, pour matérialiser tout cela deux candidats se sont signalés notamment celui du fils de l’ancien  Président Abdoulaye Wade, Karim Wade, et celui du maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé.

Mais, de l’avis de Moussa Diaw enseignant-chercheur à l’Ugb de Saint-Louis, cette démarche peut s’avérer infructueux pour le Fpdr, autrement dit «  l’idée d’une candidature plurielle au sein de cette coalition n’a aucun sens » renseigne t-il.  Toutefois M. Diaw précise que cette option peut être une stratégie, cependant il faudra attendre que la date des élections soit fixée pour se faire une idée de toutes ces stratégies.

A la question de savoir si  un candidat du Fpdr peut faire le poids face à Macky Sall, l’enseignant- chercheur reste prudent. En revanche «si les partis  d’opposition se cristallisent autour d’un programme cela peut constituer un danger  pour la majorité présidentielle. Reste que pour le moment les jeux sont ouverts », a-t-il conclu.    

Khadim FALL

Vendredi 11 Septembre 2015 - 10:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter