Une cargaison de combustible divise ITOC et la SENELEC



Décidément, rien ne semble accorder les violons de ITOC et de la SENELEC en ces temps qui courent. Le journal L’As informe que la situation est devenue plus que tendue depuis le mercredi dernier entre les deux structures.
A l’en croire, alors que les deux parties avaient convenu de se partager les frais de l’immobilisation de la cargaison «Green Point», un différent est encore survenu sur les prix.
C’est dans ce cadre que le directeur de la société nationale d’électricité a adressé une correspondance, avant-hier, au trader pour s’opposer au prix de vente de la cargaison proposé par ITOC.

A son tour, ITOC a menacé d’acheminer son bateau de 33000 tonnes vers d’autres horizons tout en projetant de porter l’affaire devant le tribunal commercial de Paris.
Selon la parution, la cargaison «Green Point», quittera les eaux sénégalaises, à moins qu’une solution ne soit trouvée dans les toutes prochaines heures.

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 25 Février 2011 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter