Une dame mariée enlevée à Dakar, ligotée, violée puis abandonnée à Tambacounda

Une révoltante affaire d’enlèvement d’une dame mariée, défraie la chronique. Kidnappée à la Cité « CSE », sise à Golf (Dakar), la victime A. Diop 24 et mère de deux (2) enfants a été conduit à Tamba par ses ravisseurs qui l’on violée, puis ligotée et abandonnée dans un piteux état, à proximité du camp militaire de Tamba. Secourue, elle a été admise en observation à l’hôpital régional locale.



Une dame mariée enlevée à Dakar, ligotée, violée puis abandonnée à Tambacounda
Une femme mariée et mère de deux enfants, enlevée à Dakar, violée, ligotée et abandonnée à Tamba, devant le camp militaire. C’est aux environs de 10 heures du matin hier, dimanche que l’affaire s’est ébruitée. Les limiers du commissariat urbain de la ville, ainsi que les sapeurs pompiers locaux alertés, se sont dirigés vers les lieux ou la victime a été localisée. le constat fait, elle a été identifiée sous le nom d’Amy Diop 24 ans, mariée et  mère de deux enfants. Commerçante de son état, elle est gérante d’un magasin qui à pignon sur rue à la cité « CSE », à Golf (Dakar).  C'est ainsi que les hommes du commissaire Bassamba Camara ont ordonné que la victime soit détachée. Ce, afin d’être acheminée aux urgences de l’hôpital régional de Tamba où elle a été admise en observation.


L’enquête ouverte par la police a permis de lever un coin de voile sur les raisons de son abandon, à proximité du camp militaire de Tamba. Selon le journal « L’Observateur », la victime qui peine à articuler les mots, a révélé avoir fait récemment l’objet de menaces de morts, via un Sms, envoyé par un numéro « Tigo »,  abonné au nom d’une dame. Un début de piste auquel s’accrochent les hommes du commissaire Camara.


Lundi 31 Mars 2014 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter