Une diplomate américaine insulte l'Union européenne, embarras à Washington

« Que l'Union européenne aille se faire foutre » s'est exclamée Victoria Nuland, secrétaire d'État américaine adjointe pour l'Europe, dans une conversation téléphonique au sujet de l'Ukraine enregistrée à son insu et diffusée sur YouTube.



La diffusion jeudi de l'enregistrement d'une conversation téléphonique entre Victoria Nuland, secrétaire d'État américaine adjointe chargée de l'Europe, et Geoffrey Pyatt, ambassadeur américain à Kiev, embarrasse Washington. Durant cette discussion qui aborde la question de la crise ukrainienne, les perspectives d'une transition politique et le rôle de l'Union européenne, la diplomate américaine plaide pour une plus grande implication des Nations unies et défend l'action de Robert Serry, récemment nommé représentant spécial du secrétaire général Ban Ki-moon  pour l'Ukraine. «Ce type de l'ONU, Robert Serry, il serait super pour aider à coller les choses… Que l'Union européenne aille se faire foutre, s'emporte la diplomate américaine. Il faut que l'on fasse quelque chose pour coller tout ensemble parce que tu peux être sûr que, quand ça va commencer à avancer, les Russes vont œuvrer en coulisses pour essayer de le torpiller».

Victoria Nuland analyse ensuite les mérites comparés des représentants de l'opposition ukrainienne: «Je ne crois pas que Klitschko  doive entrer au gouvernement. Je ne crois pas que ce soit nécessaire. Je ne crois pas que ce soit une bonne idée». La conversation a d'abord été diffusée sur YouTube avec des images de la place Maïdan où se concentrent les opposants au régime ukrainien et est sous-titré en russe, avant d'être reprise dans plusieurs vidéos. Aucun élément ne permet de la dater. Victoria Nuland est actuellement en visite à Kiev. Elle s'était rendue fin décembre aux côtés des manifestants proeuropéens et des photos d'elle la montrent distribuant du pain aux forces de l'ordre et aux opposants.
 

La chancelière allemande, Angela Merkel, a qualifié les propos de Victoria Nuland de «absolument inacceptables», estimant que «Madame Ashton, chef de la diplomatie de l'UE, fait un excellent travail». «Il s'agit d'une conversation diplomatique privée» a déclaré la porte-parole du département d'état Jennifer Psaki, assurant n'avoir pas de «détails de sources indépendantes sur l'origine de la vidéo de YouTube». Le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, a de son côté relevé que «le premier à avoir twitté (la vidéo) c'est le gouvernement russe. Je crois que cela dit quelque chose du rôle de la Russie». L'un des premiers à avoir retwitté la vidéo serait le vice-premier ministre russe Dmitri Olegovitch.

Jennifer Psaki a assuré que Victoria Nuland avait présenté ses excuses aux représentants de l'Union européenne: «Elle a été en contact étroit avec la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, elle est en contact avec ses homologues européens et elle a bien sûr présenté ses excuses (…) pour les propos rapportés». La porte-parole de Catherine Ashton a déclaré: «Nous ne commentons pas des fuites de conversations téléphoniques supposées». Interrogé par la télévision russe d'informations en continu RT, Nebojsa Malic, expert en relations internationales, commente les excuses présentées par Victoria Nuland: «Elle demande des excuses pour avoir insulté l'Union européenne mais pas pour essayer de déposer le gouvernement de Kiev!»


Figaro

Vendredi 7 Février 2014 - 14:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter