Une fillette de 11 ans meurt électrocutée à la Médina



Envoyée par sa maman alors qu’entre-temps le ciel avait ouvert ses vannes,  F. Dieng attend que la pluie diminue pour rentrer chez elle. Avec l’abondance des eaux pluviales dans les rues médinoises, elle se voit obligée de patauger dans le noir pour retourner  sur ses pas. Mais c’est sans compter sur les fils électroniques de la SENELEC qui ont eu raison d’elle. La petit Bébé Fa, comme on l’a surnomme a marché sur ces fils électriques qui trainaient à terre dans les rues de la médina envahies par les eaux de pluie. Evacuée d’urgence à l’hôpital, la petite fille juste âgée de 11 ans a rendu l’âme. Ce drame marque la énième accident d’électrocution causé par les eaux de pluie depuis le début de l’hivernage après celui du conducteur de « pousse pousse » au marché poisson de Pikine.
La famille de la victime n’a toujours pas récupéré le corps de leur enfant et le père Djiby Dieng déplore l’attitude du médecin de l’hôpital Abass Ndao. Pendant que le corps de F. Dieng repose à l’hôpital Aristide Le Dantec, la famille Dieng se tue à obtenir un certificat de décès et espère récupérer le plus rapidement possible le corps de Bébé Fa.

Doudou Djigo

Mercredi 19 Août 2015 - 12:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter