Une grève bientôt dans le secteur des hydrocarbures

Le secteur des hydrocarbures tend vers une grève. Un risque de dysfonctionnement pèse sur le transport des hydrocarbures au niveau des différentes localités du pays et l’approvisionnement des centrales électriques. C’est suite au manque de réponse favorable sur les revendications du Syndicat national des travailleurs du pétrole et du Gaz (Sntpg).



Une grève bientôt dans le secteur des hydrocarbures
Vu le préavis qu’il avait déposé, expirer le 13 décembre dernier, le Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz se donne le droit de déclencher une grève à tout moment. Une éventualité qui a été bien expliquée vendredi, au cours d’un sit-in organisé par ledit syndicat, devant les locaux de Senstock.

« Nous sommes venus aujourd’hui (vendredi) à Senstock pour mobiliser et sensibiliser l’ensemble des travailleurs de la sous-section des transports des hydrocarbures,  qui est un maillon essentiel dans ce secteur. Ce sont eux qui transportent le produit dans tout le pays et vers toutes les centrales électriques. Nous les sensibilisons sur la future grève qui sera tenue pour défendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs » soutient avec fermeté Abdourahmane Cissokho, secrétaire général du Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz (Sntpg).

Selon le secrétaire général du Sntpg, la subvention à la coopérative d’habitat et la réamélioration des primes de risques, sont des doléances qui ne sont jamais satisfaites. Il affirme également qu’ils ont fait tout ce qui est dans leur possibilité pour éviter d’en arriver à une grève.

Conscients des impacts négatifs de la grève dans ce secteur, M. Cissokho martèle : «  Nous avons demandé dans le cadre de la sensibilisation, une audience avec le président de la République, qui est sans suite. Nous avons même été à Touba et à Tivaouane voir les Khalifes généraux, nous allons voir le cardinal et d’autres chefs religieux, parce que nous savons l’impact que peut avoir une grève du secteur pétrolier ».  


Samedi 17 Décembre 2011 - 17:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter