Une opération en chantant

Une chanteuse guinéenne établie en France est devenue la première patiente au monde à être opérée de la gorge sous hypnose, en chantant durant toute l'intervention.



Kanté était atteinte d'une tumeur nécessitant une thyroïdectomie totale.
Kanté était atteinte d'une tumeur nécessitant une thyroïdectomie totale.

L'opération s'est déroulée sous anesthésie locale et sous hypnose, afin de réduire la douleur.


Une petite erreur du chirurgien aurait pu détruire sa voix.Alama Kanté était nerveuse à l'idée de perdre sa voix. Son chirurgien lui a donc demandé de chanter tout au long de l'intervention, une première.

Une première

Le professeur Giles Dhonneur, chef du service des anesthésies de l'hôpital Henri Mondor à Paris, a dirigé l'opération en avril dernier.

Il a donné une conférence de presse ce week-end lors de laquelle les journalistes ont pu visionner une vidéo de Kanté en train de chanter, pendant l'intervention.

Kanté était atteinte d'une tumeur nécessitant une thyroïdectomie totale.

Parce qu'elle a chanté tout au long de l'intervention, le chirurgien a pu s'assurer que celle-ci « se déroulait bien ».

C'est la première fois qu'une tumeur est enlevée en utilisant cette technique, a indiqué le professeur.

En transe

Ce genre d'opération est normalement réalisé sous anesthésie générale.

"La peine ressentie lors d'une telle opération est intolérable si vous êtes totalement éveillé. Seule l'hypnose peut vous permettre de tenir », a expliqué le professeur cité par le quotidien français Le Figaro.

« Les mots de l'hypnotiseur l'ont faite entrer en transe. Elle est allée très loin, en Afrique. Et elle a commencé à chanter- c'était incroyable ».

La chanteuse Kanté, également présente lors de la conférence de presse, a décrit son expérience aux journalistes.

« Je me suis laissée guider. C'est comme si je n'avais pas été dans la salle d'opération, je me trouvais loin d'ici, au Sénégal ».

La jeune femme se serait tue à la toute fin de l'opération. Le personnel hospitalier a alors retenu son souffle, et le soulagement n'est venu que lorsqu'elle s'est finalement résolue à parler.

Source : BBC Afrique



Mardi 17 Juin 2014 - 01:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter