Une première en Afrique : de jeunes Sénégalais lancent « Graines d'Entrepreneurs »



L’association J.E.A.D.E.R. (Jeunes Entrepreneurs Africains œuvrant pour le Développement Economique Régional), a initié le programme Graines d'Entrepreneurs, première initiative du genre en Afrique.


En effet, s’étant donné comme objectif de "sauver l’année scolaire" des enfants au-delà du phénomène des grèves persistantes dans les écoles, le groupe de bénévoles a agréé d’une convention avec le Ministère de l’Education Nationale du Sénégal, afin de lancer une colonie de vacances pas comme les autres, à laquelle de brillants élèves auraient la chance de participer à travers le Sénégal.


La méthodologie consiste à identifier les modèles des enfants désirant participer à l’initiative de manière à leur donner une vision et créer l’émulation chez les jeunes apprenants pour le métier qu’ils aimeraient exercer plus tard.  Neuf (9) sessions sont au programme: Agriculture et Elevage, Restauration et Pâtisserie, Technologie, Mode et Beauté, Energie et Environnement, Art & Lettres, Santé & Actions Sociales, Commerce & enfin Civisme & Culture.

 
A ce jour, près de 200 élèves à travers 10 régions du Sénégal ont participé à cette première en Afrique, et les résultats des sondages sont pressentis en fin Août 2015. Ainsi, une partie des élèves ayant participé à ce sondage, auront la possibilité de faire partie d’une première en Afrique : un camp de vacances 100% Entrepreunariat.


L’objectif principal étant non seulement de créer le lien entre ces jeunes apprenants venant de régions différentes, de les réunir autour de la citoyenneté et de l’amour de leur pays, de les introduire à leurs modèles, mais surtout de les inciter très tôt à développer des valeurs civiques et un goût pour l’un des 9 métiers cités plus haut. Aussi, une campagne de crowdfunding a été lancée et servira de fonds d’investissement.

 
L’association prévoit de répliquer l’initiative dans plusieurs pays francophones sur la base de la phase pilote au Sénégal, et compte suivre les différents bénéficiaires, malgré les limites fixées par les contraintes budgétaires.
 
 
 
 


Mercredi 29 Juillet 2015 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter