Une semaine après sa défaite, Eumeu Séne parle




C’est un Eumeu Séne qui garde encore les stigmates de sa dernière sortie contre Modou LO du vendredi 31 janvier ; une rencontre soldée par une victoire éclatante du « rock » des Parcelles Assainies qui va faire face à son tombeur. Ce, une semaine après sa chute. Le chef de file de l’écurie Tay Shinger bien présent sur le plateau de la 2STV, attend Modou LO pour se prononcer sur son combat. Le chef de file de « Rock Energie » vient d’arriver. Le face-à-face peut commencer. Modou LO s'est directement dirigé vers Eumeu pour une accolade.


Comme à leurs habitudes, les deux (2) lutteurs remercient le Bon Dieu, leurs parents, leur marabout et sympathisants. "Je me suis rendu à l'hôpital pas plus tard que ce matin car j'ai une déchirure au niveau du genou" pécise Eumeu Séne qui boitillant,  se présentera d'abord devant la maquilleuse avant de rejoindre Bécaye Baye sur le plateau.


"Ma blessure s'est réveillé durant le combat lorsque j'ai soulevé Modou LO la première fois" poursuit le lutteur de Pikine. Son tombeur qui ne cache pas sa joie, renseigne avoir passé la semaine à rendre visite à ceux qui n'ont ménagé aucun effort pour sa victoire. "J'étais venu pour en finir au plus vite. Mais c'était un jour de défaite. Je n'y pouvais rien", poursuit Eumeu Séne qui nie toutefois la rumeur selon laquelle son "ngimb" (pagne) a été volé peu avant le combat. "Mon adversaire m'a battu un point c'est tout. C'est ce que je retiens", livre-t-il.

Content de l'organisation, le promoteur Aziz Ndiaye révèle n'avoir enregistré aucun bénéfices. Ayant dépensé plus de 200 millionds F CFA, il s'est retrouvé avec 41 millions de recettes le jour J du combat. Il doit à ce jour plus de 40 millions de reliquat aux deux (2) adversaires du 31 janvier dernier.


Vendredi 7 Février 2014 - 22:56




1.Posté par vive le senegal!!!! le 08/02/2014 21:02
voilà un bon perdant!!!!!!!!!!!félicitations et reprends tes entrainements.....demain tu auras ta revanche...le sport est ainsi....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter