Une semaine de grève totale: les Forces Nationales pour le Renouveau de l'Education durcissent le ton

C’est le mot d’ordre de la guerre annoncée par les Forces Nationales pour le Renouveau de l’Education (FNRE). A compter de ce mardi, ce sera une grève totale et générale pour une semaine. L’annonce a été faite par le secrétaire général, Oumar Seck.



Une semaine de grève totale: les Forces Nationales pour le Renouveau de l'Education durcissent le ton
 Très remontés contre les mesures de ponctions de leurs salaires, les enseignants regroupés au sein du FNRE, annoncent une guerre totale et appellent tous ses membres à suivre le mot d’ordre de grève totale d’une semaine.

Selon Oumar Seck, «la ponction effectuée sur les salaires est illégale, arbitraire, précipitée, et outrageante avec des coupes allant de 90 000 et 150 000  CFA».  Poursuivant dans la même lancée, le Sg des FNRE  de déclarer que « le cadre dans lequel appartient leur mouvement ne compte pas rester les bras croisés, ils vont saisir la justice pour recouvrir (leurs) droits car l’aveu du ministre de l’Education nationale sur les ponctions est une preuve de taille». 
 
Pour Oumar Seck sur Sud fm, cette grève n’est pas une revendication de conquête mais plutôt une revendication de consolidation des acquis. Il invite ainsi le gouvernement à respecter ses engagements et leur corps de métier.


Tous les enseignants sans obédiences de corps syndical sont appelés «à observer ce mot d’ordre de grève totale d'une semaine pour le salut de leur corps». 

Khadim FALL

Samedi 4 Juin 2016 - 13:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter