Une semaine meurtrière au Nigeria

Une attaque perpétrée dans une église évangélique de la ville de Potiskum (Etat de Yobe), ce dimanche, a fait au moins cinq morts. Depuis le début de la semaine, au moins 200 personnes ont été tuées dans des attaques attribuées pour la plupart au groupe djihadiste Boko Haram.



Le pasteur de l’église fait partie des personnes tuées, a dit un témoin à la BBC.

Vendredi, des kamikazes se sont fait exploser à Zabarmari, près de Maiduguri (nord), faisant des dizaines de personnes.

Jeudi, des femmes kamikazes ont tué plusieurs personnes dans un village de l’Etat de Borno.

Mercredi, au moins 97 morts ont été dénombrés à Kukawa, un village situé près du lac Tchad, lorsqu’une cinquantaine d’homme armés ont ouvert le feu.

Mardi, 48 personnes ont été tuées en sortant d’une cérémonie de prières, près de la ville de Monguno.

Selon l’ONG Amnesty International, les attaques de Boko Haram ont fait au moins 17 mille morts, de 2009 à maintenant.

Une force militaire internationale régionale constituée par le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Tchad tente, depuis le début de l’année, de venir à bout du groupe djihadiste.



Dimanche 5 Juillet 2015 - 15:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter