Unification des léboues : «Pour faire la paix, il faut être deux»-Mame Makhtar Guèye

Mame Makhtar Guèye s’est prononcé sur l’appel à l’unité qu’a lancé le chef de l’Etat hier aux deux Grands Serignes de Dakar à l’unité. Et c’est pour saluer ce geste du Président Macky Sall qui entre en droite ligne dans son désir de vouloir instaurer le dialogue national.



Unification des léboues : «Pour faire la paix, il faut être deux»-Mame Makhtar Guèye
«Si aujourd’hui, le Président les invite à se réconcilier, moi je ne peux que constater, avec bonheur qu’il m’aura marcher sur la langue suite à la déclaration que j’avais faite pendant le mois béni du Ramadan pour demander publiquement aux deux Grands Serignes de s’inspirer de ce dialogue lancé par le Président Macky Sall et de saisir cette opportunité pour seller des retrouvailles fraternelles dans la collectivité léboue », a déclaré le chargé de communication de la communauté léboue.

 Mais pour qu’il y ait retrouvailles, il faudrait au préalable que les deux chefs lébous qui sont de proches parents acceptent de s’asseoir et de discuter : «Ce sont de très proches parents parce que le père d’Abdoulaye Diop Makhtar, celui de Papa Ibrahima Diagne et ma mère sont issue de la même mère, Adja Marième Diop Makhtar. La zizanie partielle n’a jamais été étrangère à l’évolution de la communauté léboue, mais ce qui est important, c’est que les lébous sont réputés être dotés de ressources très fortes pour leur permettre toujours de se retrouver autour de leur bol de riz au poisson après la tempête. Mais pour faire la paix il faut au moins être deux».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 29 Juillet 2016 - 11:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter