Université de Ziguinchor : les étudiants décrètent 48h renouvelables.

Les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (Uasz) entament une grève de 48 heures. Et ce pour dénoncer «l’immiscion» de l’administration dans le choix de leurs délégués. Ces étudiants qui ont décrété le mot d’ordre lors de leur assemblée générale ce matin en ont profité pour dénoncer la diminution du nombre de boursiers.



Les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (Uasz) ont déserté les amphis pour dénoncer la participation de l’administration dans le choix de leurs délégués. C’est ce qu’ils ont fait savoir lors de leur assemblée générale qu’ils ont tenu ce matin : «Ils ont mis en place des critères qui dégagent  la majorité des délégués et seul l’étudiant de la L2 peut être président de l’Amicale selon ce qu’on a vu sur les affiches», a déclaré Moussa Fall, président de l’Unité de formation et de recherche des sciences économiques et sociales.

Et l’étudiant de poursuivre : «Ils ont ciblé leurs délégués et mettent d’autres à l’écart .Nous demandons à l’administration de ne pas s’immiscer dans l’élection des délégués. Seuls les étudiants ont le pouvoir de choisir celui qui compte les représenter».

La diminution des bourses a aussi été décriée par M. Fall qui soutient : «417 étudiants sont sans bourse et ça n’a jamais eu lieu. L’Université Assane Seck de Ziguinchor n’a jamais enregistré ce faible taux ce qui n’est pas normal. Comment peut-on prôner l’excellence et ne pas mettre l’étudiant adéquats» ?

Ousmane Demba Kane

Mercredi 30 Mars 2016 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter