Urgent : 2 maisons de Moustapha Cissé Lô calcinées



Connu pour son franc parlé, Moustapha Cissé Lô n'oubliera pas cette date de si tôt. Ses biens ont connu la furie incendiaire d'individus supposés être des talibés du guide religieux Sérigne Abdou Fatah Mbacké. C'est un tout deux maisons lui appartenant qui a été brulé par les Talibés de ces derniers.

Les disciples de Serigne Abdou Fatah manifestaient leur colère contre le vice-président de l'Assemblée nationale, suite à un enregistrement sonore diffusé dans la presse en ligne. Le document sonore faisait état de propos discourtois à l'endroit du chef religieux. Ces paroles ont été attribuées à Moustapha Cissé Lô, une information que ses conseillers en communication ont tentée de démentir.

Le différent qui a oppose les deux hommes datait de la cérémonie officielle à laquelle le guide avait déclaré Cissé Lô, absent du pays à l'époque comme persona-non-grata. Cette décision était mal prise par le vice-président de l'Assemblée nationale qui avait violemment répondu à cette décision.

Selon le Guide religieux interrogé face aux actes de vandalisme attribuer à ses Talibés, « avant de parler, il faut remuer sept fois la langue. Celui qui touche Sérigne Touba nous touche. Sérigne Fallou avait bien indiqué que la voie de Sérigne Touba doit être respectée ». Serigne Abdou Fatah a aussi lancé un appel à l'apaisement. « Je demande à tous surtout à mes talibés de se calmer.

Le vice-président de l'Assemblée nationale n'a pas pu être joint. Actuellement, il est absent du territoire national.


Samedi 21 Juin 2014 - 00:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter