Urgent Burkina Faso : le président Blaise Compaoré décrète l'état de siège

Ce jeudi matin, les événements se sont accélérés au Burkina Faso. Les manifestants ont pris d'assaut la télévision nationale et incendié l'Assemblée nationale. Face à cette montée de la contestation, le gouvernement a annoncé ce matin l'annulation du vote de la loi controversée qui aurait permis au président Blaise Compaoré de briguer un cinquième mandat. Suivez les événements en direct.



Urgent Burkina Faso : le président Blaise Compaoré décrète l'état de siège
17H16 TU : Selon un communiqué lu sur la Radio Omega FM, le président Blaise Compaoré  annonce la dissolution du gouvernement et décrète l'état d'urgence. 
 
16h18 TU : Les Nations unies annoncent l'envoi d'un émissaire dans le pays. 
 
16H13 TU : Ce matin le président burkinabé avait posté sur son compte Twitter un message appelant ses citoyens au calme. Depuis, aucune nouvelle n'a filtré sur sa situation ni sur le lieu où il se trouve. 
 
 
 
 
16H05 TU : Les chefs de l'opposition se réunissent.
 
 
 
 
16H02 TU : A ouagadougou, l'hôtel de l'indépendance a été pillé par les manifestants dans la journée. 
 
 
16HOO TU : Fin des discussions entre le chef d'état major et le général Lougué. 
 
15H52 TU : Pour twitter sur les événements en cours au Burkina Faso, les internautes utilisent le mot-dièse #lwili  qui vient du Lwili peendé, un foulard traditionnel burkinabé rouge, noir et blanc, symbole de bravoure qui a été arboré par de nombreux manifestants.


Jeudi 30 Octobre 2014 - 19:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter