Urgent Nouveau tremblement de terre au Népal



Urgent Nouveau tremblement de terre au Népal
Un violent séisme, de magnitude 7,4 sur l'échelle de Richter, a secoué mardi le Népal, faisant de nouvelles victimes après la catastrophe du 25 avril et des dégâts dans une région située à l'est de Katmandou. Plusieurs bâtiments se sont effondrés dans la ville de Chautara, où au moins quatre corps ont été retirés des décombres et des blessés transportés à l'hôpital, ont rapporté des ONG présentes sur place et l'Organisation pour les migrations des Nations unies (OIM). "Plusieurs immeubles se sont effondrés à Chautara. Il y a quatre morts", a déclaré à Reuters le porte-parole de l'OIM, Paul Dillon.

 
La police népalaise a quant à elle fait état de trois morts et plus de 300 blessés selon un tout premier bilan. Chautara est proche de l'épicentre du tremblement de terre, situé par l'institut de veille géologique américain USGS près du camp de base du mont Everest, à 83 km à l'est de Katmandou et à seulement 19 km de profondeur, dans la région la plus touchée par le séisme du 25 avril. Trois gros glissements de terrain se sont produits dans cette même région de Sindhupalchowk, frontalière du Tibet, où l'on signale au moins 12 blessés, ont annoncé les autorités locales.

 
Le gouvernement népalais a dit tenter de se faire une idée plus précise de la situation. "Nous recevons des informations selon lesquelles les gens ont quitté leurs maisons et leurs abris temporaires. C'est tout ce que nous savons pour le moment", a déclaré Ram Prasad Sharma, un responsable du ministère de l'Intérieur. Le tremblement de terre a également fait des victimes dans le nord de l'Inde, où au moins deux personnes sont mortes dans les Etats de Bihar et de l'Uttar Pradesh, selon les autorités. Les secousses ont été ressenties jusque dans la capitale New Delhi, où les immeubles ont tremblé pendant plus d'une minute, ont constaté des témoins.


Le séisme du 25 avril, de magnitude 7,8, a fait au moins 8.046 morts et plus de 17.800 blessés au Népal, selon le dernier bilan fourni par les autorités. Partiellement enseveli par une avalanche qui a coûté la vie à 18 alpinistes, le camp de base du mont Everest a depuis été évacué et toutes les ascensions annulées.
 

News Yahoo

Mardi 12 Mai 2015 - 08:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter