Urgent- Rebeuss le colonel Daouda Diop confirme un mort, 27 détenus et 14 agents blessés



Le Directeur de l'administration pénitentiaire, le colonel Daouda Diop a brisé le silence. Il a confirmé les échauffourées qui ont éclatés ce mardi matin à la prison de Rebeuss. Il confirme comme l'avait écrit PressAfrik et d'autres médias la mort d'un détenus et le blessé de 14 agents pénitentiaires et 27 détenus.
Le secteur d’où seraient parties les échauffourées

Des échauffourées qui ont entrainé le transfèrement de plusieurs détenus faisant passer le nombre de plus deux mille à 1990 détenus. Selon, le colonel Daouda Diop tout serait parti du secteur 4 de Rebeuss. Une situation qui a  été vite maîtrisée par les gardes. Mais ils ont remis ça aujourd’hui profitant des visites, des détenus se sont rués vers la porte pour prendre la fuite. Ils se sont heurtés aux agents qui ont usé des moyens légaux mis à leurs dispositions.     

"Depuis mardi passé, il y a un mouvement d'humeur concernant les longues détentions, les permanences et la promiscuité qui sévit à la Rebeuss. Le mardi il y a eu une réunion et des mesures ont été prises. Samedi il a été décidé un transfèrement à l'intérieur du Sénégal. Réaménagement des secteurs pour désengorger les grandes chambres. dès samedi des travaux pour des toilettes et lavoirs ont été démarré. Une situation qui est revenu à la normale", a-t-il concédé lors d'une déclaration face à la presse.

"Et, suite à leurs revendications le procureur avait décidé de les rencontrer ce mardi à 11h. Profitant de cette opportunité et du jour de visite, un groupe de six cent (600) à sept cent (700) détenus a tenté de s'évader. Les agents ont utilisé des moyens à leurs dispositions pour les maîtriser,  ce qui a malheureusement causé la mort d'un détenu, de 14 blessés côtés agents et 27 détenus "dont deux dans un état critique, ndlr") a souligné le Colonel. 

Le Directeur de l'administration pénitentiaire de rassurer que "la situation est sous contrôle actuellement et l'ensemble des détenus ont regagné leurs cellules". 

Le gouvernement est parfaitement conscient de la situation. Le Colonel Daouda Diop, directeur de l'administration pénitentiaire appelle au calme et à la retenue. 

Khadim FALL

Mardi 20 Septembre 2016 - 19:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter