VIDEO Cheikh Tidiane Sy donne les détails d’une "Justice à double vitesse": Pourquoi Kéba Keindé n'est pas arrêté?

L’ancien ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy a dénoncé une Justice à double vitesse au Sénégal. Il a estimé que «fils est victime d’une machination et que c’est un dossier politico-judiciaire». Son enfant est embastillé alors que d’autres comme Kéba Keinde devraient l’être mais bénéficiant d’un arrangement ils n’ont pas été inquiétés.



VIDEO Cheikh Tidiane Sy donne les détails d’une "Justice à double vitesse": Pourquoi Kéba Keindé n'est pas arrêté?
L’ancien ministre de la Justice est formel: «Kéba Keindé est protégé par des gens qui lui ont demandé de rester à Dubai. Si Macky Sall ne fait pas partie des gens qui le protègent il n’a qu’à demander qu’un mandat d’arrêt international soit décerné contre Kéba Keinde».
 
«Kéba Keinde est un personnage clé de l’affaire et n’a jamais été convoqué, ni entendu, encore moins recherché. La presse s’est fait l’écho d’un soi-disant mandat d’arrêt international, je vous informe qu’il n’en est absolument rien. En parcourant la liste des Sénégalais recherchés par Interpol, on pourra constater que le nom de Kéba Keinde n’y figure pas», a déclaré Cheikh Tidiane Sy.
 
Le compagnon de l’ancien président Abdoulaye Wade de se questionner : «pourquoi Kéba Keinde n’a pas été arrêté au même titre que Thierno Ousmane Sy ? Comment peut on ignorer (ou feindre d’ignorer) un complice identifié, ayant pignon sur rue, et qui ne prend même pas la peine de se cacher ? Nous sommes manifestement confrontés à une justice sélective», en déduit-il.
 
Dans le cadre toujours des arrangements ou de la «justice à double vitesse», Cheikh Tidiane Sy a relevé le cas Baila Wane/Abdou Latif Coulibaly. «Ce procès avait abouti à une condamnation du journaliste mais il n’a jamais été inquiété. L’avènement du nouveau régime a permis d’étouffer la condamnation». Et de préciser : «la présence de Abdou Latif Coulibaly au gouvernement pose le problème de fiabilité de ce même gouvernement en matière de pratique déloyales car Abdou Latif Coulibaly est déjà condamné par une juridiction sénégalaise. Celan fait quand une incidence sur le fonctionnement des pouvoirs publics surtout qu’il est ministre de la Bonne gouvernance».
 
Le père de Thierno Ousmane Sy a aussi évoqué l’affaire ARTP pour laquelle Ndongo Diaw est aujourd’hui en prison. «Moustapha Yacine Gueye devrait être arrêté en même temps que Ndongo Diaw mais cela n’a pas été le cas. On comprend pourquoi», a-t-il partagé sans donner plus de détails.



Jeudi 6 Juin 2013 - 21:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter