VIDEO. Ebola : une volontaire française de Médecins sans frontières infectée au Liberia

Il s'agit de la première ressortissante française touchée par l'épidémie. Une volontaire française de Médecins sans frontières a été infectée par le virus Ebola au Liberia, annonce l'ONG Médecins sans frontières sur son site internet, mercredi 17 septembre. Elle a été placée en isolement, mardi, dès l’apparition des premiers symptômes et les tests de laboratoire réalisés le même jour ont confirmé l'infection.



Elle doit être transférée en France


La volontaire, dont l'ONG ne précise pas la fonction, doit être transférée vers un centre de traitement spécialisé en France, conformément aux protocoles d'évacuation médicale établie par MSF, ajoute l'organisation.
"MSF applique des protocoles de protection extrêmement stricts. Cependant, ce risque fait partie de ce type d'interventions et nos équipes ne sont pas complètement épargnées", explique Brice de la Vingne, directeur des opérations de l'ONG, dans ce communiqué.
 
MSF n'a pas souhaité communiquer l'identité de cette Française "afin de préserver son intimité" et celle de "son entourage". L'organisation précise que "plus de 2 000 membrés MSF sont actuellement à l’œuvre" dans la zone touchée, en Afrique de l'Ouest, dont "environ 200 volontaires internationaux"

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU saisi en urgence par les Etats-Unis


C'est au Liberia, où la volontaire de MSF a été infectée, que l'épidémie est la plus inquiétante. Le Monde (article payant) rappelle qu'"en quelques mois, ce pays de plus de 4 millions d'habitants est devenu la principale inquiétude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Sur l'ensemble des pays touchés par le virus, il est le plus atteint avec 2 046 cas et 1 224 morts au 8 septembre, soit un taux de létalité record de 62 %".
Le Conseil de sécurité de l'ONU, saisi en urgence par les Etats-Unis, doit se prononcer jeudi 18 septembre sur un projet de résolution américain destiné à mobiliser les gouvernements contre la propagation de l'épidémie. Une initiative rarissime dans le domaine de la santé.
 

FRANCETV INFO

Mercredi 17 Septembre 2014 - 23:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter