VIDEO En direct de l'Assemblée Nationale: les minutes de l'examen du projet de loi sur le ticket présidentiel



12H21: Les députés qui doivent examiner en séance plénière le projet instaurant une élection sur ticket du président et du vice-président de la République du Sénégal sont en train de s'inscrire sur les listes pour les discussions. En effet, l'heure est aux débats.

12H: 27mn La Secrétaire Général de l'Assemblée Nationale, Joséphine Diallo et le Président de l'Assemblée Nationale, Mamadou Seck sont en train de répertorier les noms des Députés qui veulent intervenir.

12H: 27: Il y a 92 Députés qui demandent à intervenir. Chacun aura 5 mn

12H:29: Le Président Mamadou Seck demande une suspension de séance de 10mn.

12H:55: Le président de la commission des lois de l'Assemblée Nationale, Me Abdoulaye Babou est le premier intervenant. Il commence à parler.

12H:56: Me Babou est interrompu par le Député El Hadji Diouf. il ne laisse pas le président de la commission des lois de l'Assemblée continuer. Mr Seck est obligé de donner lui donner la parole.

12H:57: El Hadji Diouf est d'avis que ce projet doit être retirer pour la paix sociale.

12H:59: Le Président Seck l'interrompt pour lui dire que son temps est fini. El Hadji Diouf conteste. Mr Seck le rappel à l'ordre. Il redonne la parole à Me Babou.

13H:02: Prenant la parole, le président de la commission des lois de l'Assemblée Nationale descend Me El Hadji Diouf. "Vous pouvez faire du théâtre mais vous ne connaissez pas vos textes. Vous ne faites pas honneur à l'Assemblée Nationale en insultant. C'est honteux" a-t-il dit.

13H:05: Me Babou continue. il a laissé entendre qu'il vont déposer un amendement. "On ne va plus parler de dévolution monarchique" a-t-il soutenu.

13H:15: Moussa Sy (Député Libérale): "Ce projet, ce n'est pas sérieux. C'est Honteux. Je ne connais pas celui qui a conseiller au Président Wade de l'instituer. Mais il ne l'aime pas. Moi je n'allais pas voté ce projet si on ne l'avais pas changé. Il y a des incohérences dans ce projet. La loi allait brûler le pays".

13H:45: Ndèye Fatou Touré: " Le Ticket n'est pas dans la culture du peuple qui est aujourd'hui dans la rue".

14H:02:Me El Hadji Diouf a la parole. Toujours également à lui-même, il a fait savoir que l'heure est grave. "Sommes-nous conscient du danger qui guette notre pays. Pourquoi est-on si pressé de voter ce loi? quelle est la pertinence de ce projet de loi? Si on le vote, qu'est ce qu'il va changer dans la vie des sénégalais?" s'est-il demandé. Selon lui, personne ne pourra lui répondre. "Il ne faut pas qu'on nous prenne pour des jouets" dit-il.
Me Diouf de s'interroger: Depuis quand Me Wade accepte les numéros 2. Abdoulaye Wade s'est toujours débarrasser des numéro 2. Vous avez vu Idrissa Seck, Macky Sall etc."

14H:41: Le Député Imam Mbaye Niang a demandé à ses collègues députés une suspension de séance afin de leur permettre de discuter entre eux pour sauvegarder la paix sociale. "Vous pouvez le faire, vous en êtes capable alors faites le" a-t-il suggérer à sa prise de parole.

14H:50: Le Député El Hadji reprend la parole pour demander une motion préjudicielle. "Je demande un ajournement de la séance jusqu'à la réalisation du consensus, du débat national. Parce que avec ce vote, ce sont les institutions qui seront atteints. Actuellement les Députés sont en danger et même le peuple est en danger"

14H:55: Le Rapport ne partage pas l'avis de Me El Hadji Diouf. Il pense que "proposer l'ajournement c'est empêcher la démocratie".

14H:59: Le Ministre de la justice, Cheikh Tidiane Sy aussi est pour la poursuite des discussions

15H:22: Le Député Oumar Khassimou lui aussi, sur la même lancée que ses collègues Me El Hadji Diouf et Imam Mbaye Niang, a demandé la suspension de la séance.

15H:43: Seynabou Wade: "J'ai reçu des coups dignements".

15H45: Ndèye Guèye Guissé: "Cette génération qui est dans la rue aujourd'hui est celle de Diouf (Abdou Diouf). Elle n'a pas d'esprit de comparaison. Elle a été manipulée par les gens de l'oppositions. Ce qu'on est en train de faire c'est dans leur intérêt, Si seulement ils savaient, ils n'allaient pas manifester.

16H:34: Le Député Moussa Sy demande à ses collègues de ne pas voter la loi et d'évacuer la salle car dit-il, "ils ne sont pas en sécurité". Les manifestants vont bientôt envahir la salle. Selon lui, les maisons sont en train d'être brûlé dehors.

15H:50: Le Président Seck a demandé une suspension de séance de 15mn conformément au règlement.

17H: Après s'être retiré en réunion les députés sont de retour.

17H43: La loi ne sera pas voté par les députés. Ces derniers ont décidé, à l'unanimité, de ne pas voter le projet instaurant une élection sur ticket du président et du vice-président de la République du Sénégal. L'information a été confirmée par les Député El Hadji Diouf et Mme Awa Diop.

18H:02: Le Ministre de la Justice vient d'annoncer que le Président de la République lui a demandé de retirer le projet de loi. Selon lui, Me Wade a reçu des messages de partout

18H:05: Mamadou Seck: "Je suis fier d'appartenir à cette Assemblée Nationale".

18H:08: Mr Seck vient de suspendre la séance jusqu'à demain. Les travaux vont reprendre ce vendredi à 9H30.



Samedi 23 Juin 2012 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter