VIDEO Tremblement de terre en Italie: Au moins 10 morts relevés par les secouristes

Un puissant séisme s'est produit mardi en Emilie-Romagne, dans le nord de l'Italie, faisant au moins huit morts, a-t-on appris de sources proches de la Croix-Rouge italienne. Ce tremblement de terre survient neuf jours après un autre qui avait fait sept morts et endommagé de nombreux édifices dans la région.
D'après la chaîne de télévision Sky Italia, au moins 10 personnes sont mortes. Plusieurs répliques d'une magnitude supérieure à 5 ont ensuite été ressenties à la mi-journée dans la région, et le match amical de football prévu entre l'Italie et le Luxembourg ce mardi a été annulé.



Les médias italiens rapportent que la secousse a provoqué l'effondrement de bâtiments déjà endommagés lors du séisme du 20 mai, qui a conduit plusieurs milliers d'habitants à dormir sous la tente par crainte de répliques.

Selon eux, la secousse de mardi a provoqué plus d'effondrements de bâtiments que lors du 20 mai.

"La situation est très grave, il y a des gens bloqués sous les décombres", a déclaré le maire de San Felice sul Panaro Alberto Silvestri, à la télévision SkyTG24. On compte au moins un mort dans cette localité du nord de Modène, selon la chaîne d'information continue Rainews.

D'après l'USGS, l'institut américain de veille géologique, le tremblement de terre de mardi a atteint une magnitude de 5,8 sur l'échelle ouverte de Richter.

Il a eu lieu dans le centre-nord du pays, non loin de l'épicentre du séisme du 20 mai, à moins de 30 km de Modène, 40 km au nord de Bologne et 60 km à l'est de Parme, à une profondeur de 9,6 km.

Le séisme a été semble-t-il ressenti dans tout le nord du pays, de Milan à Bologne, et des écoles ont même été évacuées à Florence, plus au sud. A Bologne, capitale de l'Emilie-Romagne, le trafic ferroviaire a été arrêté.

"Nous avons ressenti une secousse incroyablement forte", a déclaré Raffaella Besola, qui habite à Bologne.

La sécurité civile a dépêché des hommes dans la région de Modène pour évaluer les dégâts.

Le président du Conseil italien Mario Monti a promis l'aide de l'Etat aux sinistrés.

"L'Etat fera tout son possible et dans les plus brefs délais pour assurer un retour à la vie normale et aux activités productives", a déclaré Monti lors d'une brève conférence de presse prononcée aux côtés du président de l'Emilie-Romagne Vasco Errani.

"On ne laissera pas l'Emilie-Romagne toute seule", a ajouté Errani.
Reuters


Mardi 29 Mai 2012 - 14:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter