VIDEOS Lutte: Tapha Tine amoche et crasher le B52 de Mbour

Tapha Tine a encore fait parler sa capacité de frappe. Il a roué de coups Serigne Dia alias «Bombardier» et a fini par prendre le dessus sur lui par décision arbitrale. Le B52 de Mbour a eu le visage ensanglanté et tuméfié. Le médecin de l’arène «Ardo» a finalement sifflé la fin du pugilat. Le leader de Baol Mbolo a été lui aussi envoyé chez le médecin lors combat.



Tapha Tine a été porté en triomphe hier, dimanche 24 juin, par ses supporters après sa victoire face à Bombardier. Sans avoir déployé une grande technicité, le Géant du Baol a été déclaré vainqueur par décision médicale à cause de l’incapacité du champion Mbourois à poursuivre un combat qu’il semblait pourtant contrôler avec de meilleures initiatives. Ce succès ouvre de bonnes perspectives pour le lutteur du Baol qui a définitivement gagné sa place parmi les ténors de l’arène.

Tapha Tine a sorti ses armes de destruction hier, dimanche 24 juin, pour descendre le B52 de Mbour à l’occasion de la 7e édition du drapeau du tambour Major Vieux Sing Faye disputé au stade Demba Diop. Le Géant lutteur de Baol Mbollo s’est imposé par décision médicale après une confrontation à la fois longue, âpre et surtout ensanglantée. Le médecin de l’arène a été sollicité à plusieurs reprises pour prodiguer des soins aux deux lutteurs. On y attendait pas moins quand deux impénitents bagarreurs se font face.

Le B52 de Mbour avait cependant pris le combat à son compte dès le premier corps après le coup de sifflet l’arbitre. En effet il avait réussi par son crochet à envoyer son adversaire chez le médecin de l’arène. La technicité qui était attendue dans les corps à corps n’ont surtout pas été au rendez-vous. Hormis la tentative de balayage de Bombardier qui a mis Tapha Tine dans ses appuis, c’est plutôt le sang qui a encore giclé, obligeant le Géant du Baol à aller chez le toubib Ardo.

Le Géant du Baol va s’écrouler de nouveau suite à un coup que lui a envoyé son adversaire dans la pénombre après la coupure d’électricité qui a contraint les lutteurs à un break de 9 minutes. A la reprise, Bombardier repart à l’offensive mais il bute sur la puissance de son adversaire. Dans la deuxième manche, le Mbourois déclenche une foudroyante attaque. Mais toutes ses tentatives de prises en jambe vont échouer grâce à la vigilance du Géant du Baol. Mais à la suite d’une action rondement menée par son adversaire, l’arbitre va lui intimer l’ordre d’aller une nouvelle fois vers le médecin.

Cette fois, le Géant de la Petite côte ne reviendra pas. Les juges ayant constaté son nez ensanglanté et même fracassé, décrètent après concertation son incapacité à poursuivre le combat. Suffisant pour accorder le gain du combat à son adversaire Tapha Tine qui a été porté en triomphe par ses adversaires. Le natif de Réfane venait ainsi de franchir un jalon important dans sa carrière. Il peut aujourd’hui valablement défier des adversaires de la trempe de Balla Gaye 2 et tous les ténors de l’arène sans qu’aucune personne ne puisse lui contester cette prétention.

En lever de rideau de la tête d’affiche, Zarco de l’écurie Grand Yoff mbollo a relevé la tête en se montrant expéditif face à Thiate de l’école de lutte Boy Bambara. Ce dernier n’a vu que du feu devant l’explosivité technique de son adversaire. Ce dernier a utilisé sa rapidité et sa puissance pour enfoncer le poulain de Boy Bambara au sol. C’est la 2e défaite que ce lutteur de Grand Dakar a concédée cette saison après celle essuyée devant Narou Sogas. Dans les combats préliminaires, Serpent Noir ( Ecurie Rock énergie a ouvert les débats en « injectant son venin » à Ndeffleng ( écurie Mbour). Ngagne Diagne 2 (école de lutte Pape Diop) suivait en dominant «Angleterre » de l’écurie Dor Dorat. Diame Thierry (écurie Lansar) terrassait au même moment Simon Diouf (Saccou Xam Xam). Quant à « Quench », il sera déclaré vainqueur contre Sopéye Galass après un long et âpre combat.

A noter qu’à Thiés, Boy Nar a perdu son combat devant Jordan (Tay Shinger)sur une décision de l’arbitrale, du reste fortement contestée.


Lundi 25 Juin 2012 - 08:29




1.Posté par Bébé le 25/06/2012 13:40
Des brutes et des mastodontes sans cervelle.
Mauvais exemples pour nos enfants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter